Les différentes portes de garage

Porte de garage en PVC ou aluminium ? Sectionnelle plafond ou coulissante ? Le choix de cette porte repose sur le matériau mais également sur l’ouverture, les contîntes du PLU, l’espace dans le garage et le budget.

Bien choisir sa porte de garage est le résultats de plusieurs facteurs pris en compte.


Les différents types de portes de garage

Selon la configuration de votre garage et des besoins d’espace, la porte de garage peut être à ouverture verticale ou latérale. Mais également à enroulement, coulissante, battante, basculante ou sectionnelle plafond.

La porte coulissante : Plusieurs panneaux d’une petite largeur, articulés entre eux, suspendus par un rail et guidés au sol par un second composent l’ouverture. Elle recquiert un pan de mur d’une longueur au moins égale à celle de l’ouverture. Le premier panneaux quant à lui offre un passage pour une personne. La motorisation n’est cependant pas possible.

La porte battante : Elle composée de deux vantaux, et nécessite constamment un espace libre qui correspond à la zone de passage de chaque battant. Les portes sont indépendantes l’une de l’autre. Cette porte permet d’optimiser l’espace intérieur du garage, et une motorisation est facilement envisageable.

La porte à enroulement : Identique au mode de fonctionnement des volets roulants, cette ouverture permet d’optimiser l’espace. Les lames, guidés par un rail s’enroulent soit dans un coffre ou soit elle restent apparentes. Cette porte de garage peut être motorisée.

La porte sectionnelle plafond : De même que la porte coulissante, elle est composée de plusieurs panneaux articulés et guidés par des rails latéraux. Ce type de porte n’encombre aucun côté puisque les panneaux sont suspendus. Elle nécessite tout de même son équivalent en volume sous plafond. Elle peut être automatisée.

La porte basculante débordante : Composée d’un seul panneau, l’ouverture de ce type de porte peut être débordante, un espace minimum est donc nécessaire à l’extérieur pour permettre son ouverture. Elle déborde d’environ 50 cm et est motorisable.

La porte basculante non débordante : L’ouverture de la porte n’est pas débordante, elle ne dépasse pas l’aplomb de l’embrasure de la porte de garage. Elle peut avoir des rails latéraux et être motorisée.



Les différents matériau à choisir pour sa porte de garage : bois, PVC ou métal.

La porte de garage en bois : La porte en bois convient aux ouvertures latérales à cause de son poids et nécessite également de l’entretien. C’est un matériau très esthétique et dispense une première barrière thermique au garage car la matière la plus isolante.

La porte de garage en acier : Elle possède une isolation thermique bien moins efficace que le bois. Ses épaisseurs font d’elle une porte très légère, et est donc destinée aux ouvertures verticales. Lorsqu’elles sont traitées, les portes de garage en acier sont assez résistantes et requièrent peu d’entretien.

La porte de garage en aluminium : De nature léger et inaltérable, ce matériau est durable mais ne permet pas une isolation thermique efficace. Il convient en particulier aux ouvertures verticales.

La porte de garage en PVC : C’est une porte de garage économique. Elles sont légère et peuvent se décliner pour toutes les configurations de portes et peuvent être motorisées. Il s’agit d’un meilleur isolant que l’acier ou l’aluminium mais reste un matériau léger qui offre ainsi une faible protection à l’effraction.


Le choix du style et de la finition.


Il existe des styles de portes de garage variés où l’on peut ajouter certaines options comme des hublots, qui peuvent apporter du charme à la porte.

La décoration est en grande majorité composée de nervures, qui peuvent être horizontales, verticales, diagonales, inclinées à 90°, larges verticales ou horizontales.

Différentes couleurs sont disponibles pour faire varier la porte. Il est cependant important de se renseigner en mairie pour connaître les contraintes imposées par le Plan Local d’Urbanisme.

Les différentes motorisation


La motorisation intégrée : Elle est intégrée au coffre pour les portes de garage à enroulement.

La motorisation à bras articulés : Elles est similaire à celle des motorisations de portail et ne convient qu’aux portes de garage avec ouverture à battant.

La motorisation déportée : Elle est adaptée aux portes de garage basculantes et sectionelles plafond. Il est essentiel de prévoir un espace suffisant pour son installation.

L’automatisme d’ouverture peut être commandé grâce à un clavier à code ou une télécommande.

81 vues

Posts récents

Voir tout